04.02.21

Rareté de la main-d’œuvre - Des mesures nécessaires pour l’industrie

Québec, le 5 février 2021 – L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) souscrit pleinement aux objectifs recherchés par le conseil d’administration de la Commission de la construction du Québec (CCQ) en lien avec l’adoption des huit propositions de modifications réglementaires visant à contrer les effets de rareté de main-d’œuvre sur les chantiers de construction du Québec. L’ACRGTQ déposait d’ailleurs vendredi dernier son mémoire auprès de la CCQ lors des consultations portant sur ces modifications réglementaires.

Ces mesures sont nécessaires au développement économique de l’industrie de la construction au Québec et elles sont également essentielles pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises de construction.

En effet, la rareté de la main-d’œuvre génère de multiples conséquences négatives pour les entreprises, il y a lieu de mettre tout en place pour favoriser l’embauche dans l’industrie, car les employeurs ont été freinés dans le développement de leur entreprise au cours des dernières années. Ainsi, le statu quo n’est pas une option.

Le cadre réglementaire, notamment pour favoriser l’accès à l’industrie, améliorer l’organisation du travail et valoriser la formation dans les centres de formation professionnelle, doit être modifié.

Bien que nous soyons conscients que celles-ci ne règleront pas définitivement les difficultés rencontrées par les employeurs, elles constituent néanmoins un baume au phénomène de la rareté de la main-d’œuvre rencontrée au cours des dernières années.

Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l'industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 500 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 40 000 salariés.

 

Source :
Christian Croteau, conseiller en affaires publiques
Association des constructeurs de routes et
grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Tél. : (418) 529-2949 ou 1 800 463-4672

.tb_button {padding:1px;cursor:pointer;border-right: 1px solid #8b8b8b;border-left: 1px solid #FFF;border-bottom: 1px solid #fff;}.tb_button.hover {borer:2px outset #def; background-color: #f8f8f8 !important;}.ws_toolbar {z-index:100000} .ws_toolbar .ws_tb_btn {cursor:pointer;border:1px solid #555;padding:3px} .tb_highlight{background-color:yellow} .tb_hide {visibility:hidden} .ws_toolbar img {padding:2px;margin:0px}