Accès membre

Accès membre

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

18.10.18

L’ACRGTQ félicite le nouveau Conseil des ministres et rappelle les enjeux importants de son industrie

Québec, le 18 octobre 2018 – L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) félicite la nomination du nouveau Conseil des ministres. Elle sera toujours disponible afin de collaborer dans les dossiers qui interpelleront le secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction et particulièrement face à l’importance de l’entretien et de la gestion du parc d’infrastructures au Québec qui doit demeurer une priorité.

Bien que ce sujet n’ait pas occupé sa part du lion dans les débats et les discussions politiques pendant la campagne, le nouveau gouvernement doit poursuivre et améliorer son intervention et ainsi reprendre en main son réseau routier. Certains médias l’ont rappelé récemment, l’amélioration du réseau routier stagne, voire s’affaiblit.

Pour contrecarrer cette tendance, l’ACRGTQ rappelle 3 enjeux essentiels :

- maintenir et augmenter les investissements annuels dans les infrastructures publiques (ex. : ponts, viaducs, routes, égouts et aqueducs) et ne pas laisser tomber les progrès faits entre 2010 et 2015. L’état du réseau routier, notamment, s’était amélioré de façon marquée lors de ces années. La vigilance est de mise.

- avoir des investissements stables et prévisibles. D’une part, cet effort permettrait le renouvellement des infrastructures avant qu’elles ne soient vétustes et, d’autre part permettrait aux donneurs d’ouvrage publics et aux entrepreneurs de mieux planifier les travaux (ressources humaines, machinerie, séquence des travaux, etc.) qu’ils auront à exécuter.

- le lancement de 80 % des appels d’offres tôt au printemps. En les lançant en mars et avril, par exemple, on permet à l’industrie d’accomplir un maximum de travaux avant le début de la période hivernale.

Certains autres enjeux demeurent, notamment :

- l’importance de diminuer le fardeau administratif et réglementaire des entrepreneurs de l’industrie de la construction;
- l’importance de poursuivre l’implantation du projet pilote en matière de paiement rapide;
- l’inquiétude face à une éventuelle pénurie de main-d’œuvre et au processus menant à la modernisation des clauses de juridiction des métiers;
- la modification des règles contractuelles encadrant le transport en vrac pour rétablir l’équilibre des forces entre les entrepreneurs et les transporteurs;
- l’utilisation du bon mode d’octroi de contrat pour le bon projet.


Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l'industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 600 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 35 000 salariés.




Source :
Christian Croteau, conseiller en affaires publiques
Association des constructeurs de routes et
grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Tél. : (418) 529-2949 ou 1 800 463-4672