Accès membre

Accès membre

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

21.03.19

Budget 2019-2020 - L’ACRGTQ accueille positivement le 1er budget Girard

Québec, le 21 mars 2019 - L’Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ) accueille positivement la hausse des investissements en matière d’infrastructure présentée dans le premier budget Girard.

L’ACRGTQ voit d’un bon œil l’augmentation des investissements sur le réseau routier prévue au Plan québécois des infrastructures (PQI). En effet, le budget prévoit 5 G$ de plus au PQI 2019-2029 par rapport au PQI 2018-2028. Il porte les sommes prévues sur le réseau routier à 24 G$ sur 10 ans. Néanmoins, l’ACRGTQ craint que celles-ci ne soient pas suffisantes pour renverser la tendance à la baisse de l’état du réseau.

De plus, l’ACRGTQ déplore que les investissements 2017-2018 prévus aient été réalisés à 84,5 % alors qu’en 2016-2017 le taux de réalisation était de 95 %. Dans un contexte où l’indice de bon état du réseau routier supérieur est en baisse depuis 2014-2015, il est essentiel que les budgets soient dépensés à 100 %.
Les efforts du gouvernement en matière de transport collectif seront bien accueillis par l’industrie. Ces investissements de 5,6 G$ sur 10 ans permettront de réaliser des travaux majeurs comme ceux de l’implantation de projets de transport collectif structurants de Montréal, Longueuil et Québec. Ces investissements en la matière permettront notamment de consolider l’expertise des entrepreneurs représentés par l’ACRGTQ.

L’ACRGTQ appuie également le prolongement du réseau gazier dans diverses municipalités de la rive sud de Québec et l’amélioration de l’accès à internet haute vitesse partout en région.

Rareté de la main-d’œuvre
L’ACRGTQ voit d’un bon œil les mesures de 1,7 G$ afin d’atténuer la pression sur les entreprises face au manque de main-d’œuvre. Il s’agit d’un premier pas dans la bonne direction. En effet, le maintien au travail des personnes de 60 ans et plus et les mesures favorisant l’intégration des immigrants pourraient ultimement aider les entreprises dans le défi de la rareté de la main-d’œuvre, que ce soit pour les travailleurs dit «construction» ou «hors-construction». Il faut néanmoins poursuivre les efforts et trouver des solutions additionnelles pour enrayer cette problématique qui risque de devenir de plus en plus criante.

Plan Nord
L’ACRGTQ accueille favorablement les investissements structurants afin de développer les infrastructures du Plan nord. Ces sommes contribueront à mettre, notamment, le secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction à contribution au développement de l’économie du Nord québécois.

Une grappe pour la construction
L’ACRGTQ tient à rappeler l’importance de poursuivre la démarche pour la création d’une grappe pour la construction. L’industrie dans son ensemble est mobilisée à faire avancer ce projet, comme en témoignent les consultations courues qui se sont déroulées à l’hiver dernier.

Partenaire des donneurs d’ouvrage dans la modernisation du Québec depuis 1944, l’ACRGTQ représente la majorité des principaux entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d’ouvrages de génie civil et de grands travaux. Elle est la seule représentante attitrée du secteur génie civil et voirie de l'industrie de la construction.

L’ACRGTQ est aussi, selon la Loi sur les relations du travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, communément appelée Loi R-20, l’association sectorielle d’employeurs mandataire de la négociation, de l’application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie. À ce titre, elle représente les intérêts de plus de 2 600 employeurs de l’industrie de la construction qui compte plus de 35 000 salariés.


Source :
Christian Croteau, conseiller en affaires publiques
Association des constructeurs de routes et
grands travaux du Québec (ACRGTQ)
Tél. : (418) 529-2949 ou 1 800 463-4672