Accès membre

Accès membre

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Les 50 ans de l’échangeur Turcot

Le 25 avril dernier marquait le cinquantième anniversaire d’une infrastructure stratégique de la région métropolitaine : l’échangeur Turcot. Considéré à l’époque de son inauguration parmi les ouvrages d’art les plus complexes à avoir été construits au Québec et en Amérique du Nord, l’échangeur Turcot est devenu au fil des ans une infrastructure routière stratégique pour l’économie de Montréal et de toute la province.

Cette année sera d’ailleurs la dernière où il sera possible de voir l’échangeur tel qu’on le connaît. Au fur et à mesure de la mise en service des nouvelles infrastructures réalisées dans le cadre du projet Turcot, les bretelles de l’échangeur Turcot sont démantelées. Le projet de 3,67 milliards de dollars se poursuit selon le budget et l’échéancier établis.

Faits saillants

Échangeur actuel :

  • Inauguré le 25 avril 1967, à temps pour servir de voie d’accès au site de l’exposition universelle de Montréal
  • Compte 13 bretelles autoroutières, variant de 18 à 30 mètres de hauteur afin de maintenir un dégagement suffisant pour laisser passer les navires à mâts sur le canal de Lachine, de même que pour enjamber la gare de triage Turcot
Quelques informations sur l’avancement du projet Turcot :
  • 44 % du projet terminé
  • ± 900 travailleurs sur le chantier en période de pointe
  • 34 structures sur 56 terminées ou en construction
  • 6,2 km de voies permanentes ouvertes à la circulation
  • 3 millions de mètres cubes de sols déplacés sur 5
  • 2 km de murs antibruit temporaires construits

Source : Gouvernement du Québec <