Accès membre

Accès membre

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Roger Arsenault, président du conseil d'administration 2016 de l'ACRGTQ

Génie civil et voirie : l'excellence au service du Québec

C’est avec fierté et enthousiasme que j’ai accédé à la présidence du conseil d’administration de l’ACRGTQ lors de l’Assemblée générale des membres en janvier 2016. C’est un privilège et un honneur pour moi de pouvoir contribuer au succès de cette organisation.

Le rôle de l’Association est déterminant dans son secteur d’activité à plusieurs égards; conseils juridiques, techniques, relations du travail ou santé-sécurité. Toute l’équipe de l’ACRGTQ continuera à intervenir auprès des entrepreneurs, des partenaires et des donneurs d’ouvrage dans les différents domaines d’intérêt de l’industrie. Il va de soi que l’ACRGTQ contribue quotidiennement à améliorer et optimiser les façons de faire dans son secteur d’activité.

En 2016, l’ACRGTQ suivra de très près de nombreux dossiers.

Sous mon mandat, plusieurs grands chantiers retiendront également l’attention, notamment celui de l’échangeur Turcot, du pont Champlain, de la ligne Chamouchouane–Bout-de-l'Île et de l’Oléoduc énergie Est qui lui est à venir. Ils permettront d'améliorer, de consolider, de maintenir l'expertise des entrepreneurs et de favoriser l'innovation québécoise en matière de construction d'ouvrages de génie civil.

Cependant, les donneurs d’ouvrage ne doivent pas négliger pour autant le reste des infrastructures publiques du Québec. C’est pourquoi des projets comme la Stratégie maritime et le Plan nord auront un rôle déterminant à jouer dans la poursuite du développement du Québec.

Par ailleurs, l’ACRGTQ poursuivra ses efforts en lien avec le Programme d'accès à l'égalité des femmes dans l'industrie de la construction. L'ACRGTQ considère que l'industrie doit créer un milieu propice à la mixité et par le fait même à l'inclusion des femmes dans celle-ci.

Le gouvernement a tenu des consultations particulières en commission parlementaire en septembre dernier portant sur le Livre vert ayant pour objectif de moderniser le régime d’autorisation environnementale découlant de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE). L’ACRGTQ avait fait parvenir un mémoire dans lequel elle exposait ses positions sur l’ensemble des propositions du ministère.

Un projet de loi devrait être déposé à l’Assemblée nationale prochainement en 2016 et l’ACRGTQ y présentera un mémoire lors des consultations particulières de celui-ci.

L’ACRGTQ poursuivra ses efforts en matière de formation de la main-d’œuvre en collaboration avec le Fonds de formation des salariés de l’industrie de la construction (FFSIC). Ce fonds permet de faire la promotion de la formation et de financer des activités de perfectionnement des salariés de l’industrie de la construction. Les entrepreneurs peuvent donc bénéficier des formations nécessaires au bon déroulement des activités de leurs travailleurs sur les chantiers.

En 2015, l’ACRGTQ a accompli de nombreuses réalisations stratégiques et a surtout représenté ses membres avec panache. Dans les années à venir, L’ACRGTQ poursuivra continuellement son processus d’amélioration en s’acharnant plus que jamais à mettre de l’avant les intérêts de ses membres auprès des autorités concernées tout en veillant à offrir des services de qualité supérieure pour les entrepreneurs du secteur génie civil et voirie de l’industrie de la construction qu’elle regroupe.

Roger Arsenault
président du conseil d'administration 2016